À L'INSTANT DE VOUS QUITTER





On fait une pause devant l’abandon d’une mare. Tout nous bouleverse, le peu de vie, quelques notonectes glauques nagent obscurément dans une eau glacée, saturée d’immobiles. On guette un saut, un plongeon, même le sourire noyé d’une fée, rien. Heureusement, car nous n’oserions pas faire un bouche-à-bouche là-dedans. Quelques gouttes de pluie cognent l’eau dure pour quelques ronds poussifs sans échos. Puis on abandonne l’abandon. Nous ne pouvons rien pour lui. Sinon ce trop plein d’émotions à peine troublé par le passage incongru des notonectes répétitifs.


 Éditions Atelier de Villemorge
Édition courante ( 100 ex )
avec 6 dessins d'Edward Baran